Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Partager

Aide à la première embauche : chose promise, chose due !

Publié le 08 juillet 2015

Comme annoncé début juin par le Premier ministre, les entrepreneurs qui embauchent leur premier salarié bénéficient d’une aide financière.

Elle s’adresse aux entreprises qui n’ont pas eu d’employé, au-delà de la période d’essai, depuis au moins 12 mois et à condition que le salarié soit recruté en contrat à durée indéterminée ou en contrat à durée déterminée de plus d’un an.

Précision : l’aide n’est pas accordée aux entreprises appartenant à un groupe ou à un groupe d’entreprises de dimension communautaire.

L’employeur peut prétendre au versement de 4 000 € sur 2 ans, à raison de 500 € versés par période de 3 mois. Cette somme est proratisée en fonction de la durée de travail du salarié lorsque le contrat est conclu à temps partiel.

En pratique, l’employeur doit adresser une demande d’aide à l’Agence de services et de paiement dans les 6 mois suivant le début du contrat de travail et lui transmettre, chaque trimestre, une attestation justifiant la présence du salarié dans l’entreprise.

Attention : ce coup de pouce s’applique uniquement aux embauches intervenant entre le 9 juin 2015 et le 8 juin 2016.

© Copyright : Les Echos Publishing 2015